Municipalite de Saint-Urbain

Corporation municipale de la
paroisse de saint-urbain
 

Le 4 juin dernier, la municipalité de Saint-Urbain adoptait son emblème floral à la suite d’une proposition des élèves de 4ème, 5ème et 6ème année de l’école Dominique-Savio.

Le lédon du Groenland, communément appelé thé du Labrador, a été choisi parmi huit autres espèces de plantes lors d’un projet initié par la MRC de Charlevoix en collaboration avec la SÉPAQ.

Sandra Garneau, responsable du service de la conservation et de l’éducation au Parc national des Grands-Jardins, Eudore Fortin, président de la Traversée de Charlevoix et Annie Vaillancourt, agente de développement de la MRC de Charlevoix, ont tenu deux ateliers éducatifs dans les classes de Sonia Gaudreault et de Marie-Noëlle Lochet afin de déterminer l’espèce florale pouvant le mieux représenter le village de Saint-Urbain.

Les élèves ont été amenés à établir des relations entre les caractéristiques des espèces florales présentées ainsi que celles de leur propre village en regard de son histoire, des personnages qui en ont fait sa réputation et des événements qui s’y sont produits. Leurs recherches se sont étendues au-delà des ateliers présentés alors que les professeurs ont intégré le projet à leur enseignement avec enthousiasme.

Le lédon du Groenland a remporté la palme alors que les jeunes ont reconnu, entre autres, ses qualités de breuvage thérapeutique que consommaient les coureurs des bois d’autrefois, les caractéristiques de son habitat, dont le Parc national des Grands Jardins au pied duquel est localisé le village, et les conditions spécifiques du milieu naturel propices à son développement, telles celles s’établissant à la suite d’un grand feu rappelant celui survenu en 1999 dans le Parc ainsi qu’au cœur du village en 1952.

Finalement, les jeunes ont précisé que la fleur, haute et délicate, semblait traduire une certaine fierté tout comme la leur d’être résidents de Saint-Urbain !

Le projet s’est conclu par une présentation aux membres du conseil municipal, lesquels ont adopté tout de go l’originale proposition. Plusieurs utilisations éventuelles ont complété la proposition telle la diffusion de l’emblème sur le site web en préparation de la municipalité ainsi que sur sa papeterie. Les jeunes souhaitent aussi que l’emblème puisse fièrement apparaître sur un drapeau à localiser sur les édifices municipal et scolaire ainsi que sur l’enseigne d’accueil du village. Le maire, Simon Bouchard, a chaleureusement félicité ses jeunes citoyens et signifié que le conseil étudierait les propositions soumises.

Inscrit au plan d’actions issu de la politique culturelle de la MRC de Charlevoix, ce projet visait particulièrement à renforcer l’identité culturelle des jeunes, ce qui rejoint un objectif de la MRC de Charlevoix en stimulant la participation des citoyens à la vie et au développement culturel.

- 30 –

Source et renseignements : Annie Vaillancourt

Agente de développement culturel

MRC de Charlevoix

Téléphone : 435-2639 poste 317

patrimoine-mrc@charlevoix.net